• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le nouveau théâtre

Le nouveau théâtre - Alain Willis

Ça y est, la Petite Boîte Noire est fermée. C’est triste d’avoir à annoncer cela. J’adore travailler ici et je ne veux pas changer d’emploi. Mais, personne ne sait quand ce théâtre va rouvrir ses portes alors je dois me trouver un emploi, au moins à temps partiel, pour éviter que je me retrouve sur la rue d’ici quelques semaines. Bon, je sais bien que plusieurs personnes sont prêtes à m’héberger si quoi que ce soit m’arrive, mais je ne veux pas devenir un problème pour les autres. Je ne veux pas m’imposer et je n’aime pas me sentir comme si on me prend pour une œuvre de charité. Je veux voler de mes propres ailes sans qu’un autre oiseau me maintienne dans le ciel. Certes, si certains me donnent une petite poussée une fois de temps à autre, ça va ; il ne faut tout simplement pas que je dépende d’un autre.

La raison de la fermeture de notre cher édifice, est qu’un qualité de l'air Montréal a été demandé par un client régulier, qui croyait avoir détecté une odeur bizarre. En fin de compte, son nez ne l’avait pas trompé. La structure de bois était en train de pourrir, et c’était impossible de sauver cet immeuble. Il a fallu tout jeter par terre et recommencer à zéro. La journée que j’ai vu, pour la première fois, les décombres qui ont pris la place de la porte d’entrée et les fenêtres, j’ai eu une envie terrible de pleurer. Je me suis dit qu’il y avait une possibilité que la Petite Boîte Noire ne revoit pas le jour. Pourquoi cette pensée m’a traversé l’esprit, je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est qu’une nostalgie inutile et venue de nulle part m’a frappé soudainement.

Alors, maintenant, les propriétaires ont le choix du design, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Malgré que ce soit un petit théâtre qui mettait en scène les artistes locaux qui ne sont pas tellement connus encore, et que les billets ne coûtaient pas cher du tout, les propriétaires tiennent à y mettre une touche  personnelle et spéciale qui va différencier l’édifice de tous les autres dans la ville. Auparavant, elle était complètement noire et carrée ; de là son nom, bien sûr. Mais, maintenant, les propriétaires veulent la changer et en faire une place mémorable sans que cela leur coûte les yeux de la tête.

Je crois qu’ils seront capables de faire quelque chose de très beau. Après tout, ils sont très créatifs !

À propos de l’auteur :

author

Si vous recherchez un blogue sympathique et dynamique: bienvenue chez moi! Car oui, ce blogue c’est ma seconde demeure! J’y parle – après les heures de bureau – de ma vie de famille, de ma femme chérie et de mes multiples projets sportifs. Car oui, j’adore les défis de taille dans les sports surtout les marathons: c’est une véritable passion. Au plaisir d’échanger avec vous.