• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Je sais ce que c’est l’amour, et ce que je ressens est plus intense

Je sais ce que c’est l’amour, et ce que je ressens est plus intense - Alain Willis

Depuis que je la connais, je suis attiré par Aurélie, la cousine de mon meilleur ami. Ni elle, ni moi, n’avons jamais songé à se mettre ensemble, question de principe. C’était devenu très délicat entre nous, parce que je ressentais au fond de moi, le désir de vivre plus qu’une aventure avec elle. Je voulais la posséder corps et âme, autant qu’elle envoûtait mon esprit. Je savais également à quel point je l’intéressais, mais afin de ne pas offenser son cousin, qui est presque un frère pour elle, elle a décidé que la meilleure chose à faire était de rester amis. Je n’ai jamais été d’accord avec ce compromis. Je la désirais trop pour pouvoir continuer de la voir et de la regarder en tant qu’amie. Ce qui a été difficile, ce n’était pas de me dire que mon ami n’aurait sûrement pas aimé que je fréquente sa cousine, et qu’il m’aurait probablement détesté pour avoir joué avec les sentiments d’Aurélie. Le plus dur, c’est de me dire et d’admettre que notre relation est une mission impossible, parce que non seulement la distance nous sépare, mais aussi que les circonstances ont toujours été contre nous. Quand je l’ai connu, nous n’étions pas vraiment disponibles. Je sortais déjà avec une fille à qui j’avais déjà promis des projets. De son côté, Aurélie avait également un fiancé, enfin, disons que ça avait l’air sérieux entre eux, et comme je ne savais pas trop si son cousin allait accepter notre relation. J’ai donc pris sur moi, et on s’est juste vu deux ou trois fois. Ce qui n’a pas été une très bonne idée, car chacun de notre côté, on a commencé à se faire des idées, nous voulions rester ensemble, mais nous avions à la fois, peur des réactions des autres, surtout de son cousin et de sa famille, qui me voyait un peu comme un membre de la famille. Je savais trop bien qu’ils n’apprécieraient pas que je joue avec elle, même si au fond de moi, moi aussi je ne désire que faire son bonheur, et je ne sais pas si j’aurais pu lui offrir la vie que son fiancé avait la possibilité de lui offrir. En tout cas, lorsque j’ai appris que son fiancé l’avait laissé tomber, pour une femme artificielle, dont la beauté était marquée par des chirurgies esthétiques et des injections d’acide hyaluronique, et qui en plus, avait si peu d’esprit, je regrette presque d’avoir consolidé ma relation avec la mère de ma fille.

À propos de l’auteur :

author

Si vous recherchez un blogue sympathique et dynamique: bienvenue chez moi! Car oui, ce blogue c’est ma seconde demeure! J’y parle – après les heures de bureau – de ma vie de famille, de ma femme chérie et de mes multiples projets sportifs. Car oui, j’adore les défis de taille dans les sports surtout les marathons: c’est une véritable passion. Au plaisir d’échanger avec vous.