• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Au cœur des gens

Au cœur des gens - Alain Willis

Il y a des jours comme ceux-là, où rien ne se passe comme il le faudrait. Ma pauvre maman a pu en faire la désastreuse découverte. Ce qu’elle a vécu, je ne le souhaite à personne. C’est d’autant plus triste, car toute la famille est bouleversée par cet événement inattendu. Les prochains anniversaires auront comme un goût amer, ça, je peux vous le garantir. Fort heureusement, nous avons pu compter sur notre entourage, le voisinage, des donateurs anonymes, voire même des professionnels qui ont su nous guider pour trouver des solutions de secours.

En somme, puisque j’imagine assez que vous aimeriez savoir de quoi il en retourne, ma mère a perdu sa maison le jour de ses 50 ans. Triste symbole me direz-vous… Les souvenirs de notre vécu ont sombré dans les flammes et la peine est incommensurable. Ma mère (Michèle pour les intimes), voit cela comme une punition. Je n’ai pas encore trouvé les bons mots pour lui faire comprendre que nous sommes tous confrontés à la puissance des éléments, et que malheureusement, nous n’y pouvons rien. Point de colère divine, point de sorcellerie, ne tombons pas dans les divagations mystiques. La vie nous réserve quelquefois des moments de béatitude, et d’autres de doute, de souffrance, de malheur… Il nous faut l’accepter !

Les actes de charité ont été nombreux, et je dois bien avouer que j’ai été remarquablement surpris qu’un spécialiste en gestion du patrimoine ait pu prendre du temps pour nous aider dans nos démarches. Il est bon de ressentir que l’humain peut quelquefois être encore humain ! J’en tremble encore d’émotion.

Nous avons réussi ma famille et moi-même, à trouver un petit logement de dernière minute (à un prix battant toute concurrence). Les propriétaires touchés par son histoire, ont bien voulu le lui laisser gracieusement, le temps que les travaux commencent et se finissent. Il s’agit d’un petit couple de personnes âgées, qui ont un cœur en « Or ». Celui-ci ne se vend pas, ne se fond pas, ne se donne pas, il se partage. Pour avoir eu la chance de discuter avec eux en leur signalant que je comptais les remercier publiquement, ils ont émis le souhait surprenant, de ne pas vouloir être cités. Je ne le ferai donc pas, mais cela me conforte dans l’idée qu’il y a des gens qui sont bien au-dessus des autres. Merci encore à eux. Je prierai tous les jours pour que la vie vous soit favorable… Que les cœurs bons vous entourent, et soient présents dans vos moments difficiles !!!

Maman se sent beaucoup plus rassurée, aimée, et je dois dire que si la main de « Dieu » y est bien pour quelque chose, alors il ne faut plus vraiment voir cela comme une « punition », mais bien comme une « bénédiction » !!!

À propos de l’auteur :

author

Si vous recherchez un blogue sympathique et dynamique: bienvenue chez moi! Car oui, ce blogue c’est ma seconde demeure! J’y parle – après les heures de bureau – de ma vie de famille, de ma femme chérie et de mes multiples projets sportifs. Car oui, j’adore les défis de taille dans les sports surtout les marathons: c’est une véritable passion. Au plaisir d’échanger avec vous.